Petit déjeuner débat avec Pierre Servent, à bord de la péniche du Cercle de la Mer

« Cinquante nuances de guerre« 

Jeudi 13 décembre – 8h/9h30 (Bonne nouvelle : le prix des petits-déjeuners du Cercle de la Mer a baissé :

20€ pour les membres – 25€ pour les non membres (au lieu de membres 25€ – non membres 30€) – Pris en compte sur le site d’inscription HelloAsso.

Inscription en ligne en suivant ce lien :  Petit déjeuner Pierre Servent

Pierre Servent nous livre une analyse à la fois éclairante et accessible de la nature des menaces qui pèsent sur notre monde et des pistes qui pourraient permettre de les contrer.

Et si la France était le meilleur rempart contre la barbarie et la tyrannie ?
Un peu partout sur la planète, les valeurs de la civilisation sont en recul face à la montée de la barbarie et de la tyrannie. Les peuples ont peur et se tournent vers des hommes forts au verbe imprécateur. Comme le présent, l’avenir sera teinté de cinquante nuances de guerre dans un monde qui revient à la logique du duché, du marquisat, du comté et du califat. Face à cette montée des extrémismes et du repli identitaire, la France et l’Europe, par leur histoire, leurs valeurs, leur organisation et leur puissance potentielle représentent l’un des rares antidotes possibles. Le traitement doit être militaire et sécuritaire, bien sûr, mais surtout politique, au sens le plus large du terme.

Son ouvrage, sur lequel Pierre Servent a accepté de venir échanger avec nous, est prémonitoire; comme un écho au discours du Président de la République le 11 novembre 2018, devant 70 Chefs d’Etats réunis sous l’Arc de Triomphe : « Je le sais, les démons anciens resurgissent, prêts à accomplir leur œuvre de chaos et de mort. Des idéologies nouvelles manipulent des religions, prônent un obscurantisme contagieux. L’Histoire menace parfois de reprendre son cours tragique… Nous tous ici, dirigeants politiques, nous devons, en ce 11 novembre 2018, réaffirmer devant nos peuples notre véritable, notre immense responsabilité, celle de transmettre à nos enfants le monde dont les générations d’avant ont rêvé. Additionnons nos espoirs au lieu d’opposer nos peurs ! ».

Laissez un commentaire:

*

Your email address will not be published.